AT-6 Jamara


Ce T6 est une reproduction assez fidèle du modèle original. Il est ready to fly. Le fuselage est en fibre ainsi que la partie centrale de l’aile qui supporte le train rentrant (EuroKit). Les ailes sont en structure coffrées balsa.

Ce modèle à été vendu !

Caractéristiques :

envergure : 2.09m
poids : 8Kg
moteur : Saito FA-170 R3

Vidéo du vol

Afin d’améliorer les caractéristiques de vol à basse vitesse, nous avons ajouté des volets d’attérissage. Ils se constituent d’une planche balsa 3mm fibrée. Ils sont fixé sur l’intrados par un axe de 3mm qui lui repose sur des paliers en bois dur. Un servo commande le tout. Cette modification est vraiment très efficace, le T6 se pose à merveille !
Voir ci-dessous les plans des flaps.

Construction des Flaps :
Commencer par couper dans du balsa dur et pas voilé, 1x 500x76x3,0 et 2x 380x76x3,0, pour les 3 volets de freinage. Faire une légère gorge sur le champ où viendra coller le tube laiton de 4mm de diamètre. Préparer 2 pièces de laiton de 8mm de large et 1mm d’épaisseur, qu’il faudra noyer (1) en sandwich de chaque côté du volet de l’aile centrale sur environ 40mm + 50mm qui sorte du volet, et servira à l’entraînement des 2 volets des ailes G+D. Pour noyer cette pièce, creuser sur 40mm de long et 8mm de large, sur une profondeur de 2mm avec 1 cutter, attention de ne enlever le dernier mm. qui reste. Une fois le pourtour marquer, faite de petites entailles touts les 2 mm sur 2mm de profond, puis avec le cutter soulever depuis dessous, et égalisé avec 1 petite lime. Ensuite mettre en place la pièce en laiton de 90mm de long en la collant avec l’époxy rapide et remettant un petit bout de balsa pour refermer le tout, laisser sécher puis poncer a fleur.
Ensuite couper 3 tubes de laiton de 4mm de diamètre ext. et 3mm int. de la même longueur que les volets. Préparer 3 morceaux de fibre de verre d’environ 50 gr. au m/carré, 1 de 520×170 et 2 de 400×170. Enduire les volets en balsa de 2 a 3 couches de bouche pores ou fond dur. Préparer votre mélange de colle époxy lente et enduire déjà une face du volet, puis poser votre fibre de dessus en égalisant bien avec un rouleau de mousse de 50mm de large, bien l’imprégner. Ensuite tourner la face encollée sur une surface plate lisse et propre, mettre le tube laiton en place qui aura été poncé grossier du côté de la gorge, et imprégner l’autre face du balsa. Recouvrir avec la fibre de verre de manière que le tube soit bien pris contre le champ du volet et la fibre qui le recouvre, bien mettre en place et passer avec le rouleau en imprégnant le tout. Maintenant c’est de la grande voltige, car il faut que le volet soit bien imprégné des 2 faces et que la fibre reste bien en place et qu’elle déborde de tous les côtés, on coupera ce qui dépasse quand ça sera sec. Quand tout est OK, on met le volet sécher sur un support fait maison (image 2). Faire la même chose pour les 2 autres volets des ailes. Après une bonne heure quand la colle commence à prendre, contrôler que tout en place, le tube bien emprisonner entre le balsa et la fibre, que la fibre recouvre bien toutes les parties du volet, rectifier si nécessaire. Laisser sécher au moins 2 jours, puis vous pouvez couper la fibre en trop sur tout les côtés, avec 1 cutter, puis poncer avec du papier de verre de 100, sans trop enlever de matière. Ensuite vous pouvez gicler une couche de primer, et c’est la que les défauts vont apparaîtrent, alors mastiquer, poncer et recommencer jusqu’a ce que vous soyer satisfait du résulta, prêt à peindre.

 

 

Pendant que la colle époxy sèche, il faut repérer les nervures des ailes où viendra coller les paliers qui servent à l’articulation des volets. Au moyen d’une corde à piano de 2-3mm aller explorer les nervures qui se trouvent à l’intérieur des ailes, par le trou qui se trouve sur les flancs de l’aile ou sortent les câbles des servos. En cherchant la nervure en tâtonnant jusqu’à ce qu’on touche, on mesure la distance avec une règle sur la corde à piano qu’on reporte sur l’aile, et il faut aller avec 1 épingle sonder si la nervure et bien là. (image 3) La première sur l’aile centrale se trouve environ à 70mm et la deuxième à 190mm. Ensuite avec une petite perceuse et une mèche de 2.5mm faire une ouverture de 12x 3.0, ajuster votre palier sans jeu, car la seule partie qui colle est celle qui se trouve contre la nervure en mesurant une distance d’environ 78mm depuis le bord de fuite. Mesure à confirmer par votre propre estime en mettant les volets en place à fleur avec le bord de fuite. Quand les 4 paliers sont ajustés, contrôler l’alignement en introduisant 1 tige fiiltée de M3 horizontalement sur le plan de l’aile au travers de 4 paliers, qui doit coulisser sans effort. Faire une ouverture (5mm) sur le rebord de chaque côté de l’aile pour que la tige filetée et la pièce en laiton (9mm) puisse passer sans problèmes, en utilisant la petite perceuse, scie ou lime. Une fois que tout baigne sans effort, il faut coller les paliers avec l’époxy rapide en mettant la tige filetée M3 au travers de chaque paliers et surtout en intercalant entre les paliers 1 bout de tube laiton de 4mm d’environ 30mm de long ; mettre un peu de poids sur chaque tube de manière que sa plaque bien sur l’aile et qu’on puisse tourner la tige de 3mm sans effort et que les paliers soient bien en place. Laisser sécher 30 minutes, puis enlever la tige de 3mm qui doit sortir sans problème en tirant horizontalement au travers des paliers, récupérer les bouts de laiton pour faire le même travail sur les ailes D+G. Ensuite prendre le volet central et le présenter devant les paliers en le faisant glisser depuis le bord de fuite jusqu’à ce qu’il touche les paliers et qu’il soit bien centré. Marquer les emplacements de chaque palier, puis découper une ouverture de 4mm de large sur 8mm de profondeur au moyen d’une scie à découper avec 1 lame pour métal, car on va découper le tube laiton. Une fois découpé, mettre le volet en place, contrôler, ajuster si nécessaire à la lime. Quand tout fonctionne bien, introduire la tige filetée de 3mm d’abord dans le volet et contrôler qu’elle coulisse bien ; ensuite retirer la, mettre le volet en place et introduire la tige depuis le bord de l’aile au travers des paliers, qui doit s’enfiler sans problème. Le volet doit maintenant s’articuler sans effort jusqu’à 90 degrés, ajuster en repérant ou sa croche. Si tout fonctionne bien, c’est la preuve que vous avez fait du bon travail, bravo… Maintenant il faut repérer les 2 trous pour la fixation de votre aile centrale, et percer entre 10-15mm selon les têtes de vis et la largeur du tournevis. Faire le même travail sur les ailes D+G, en prenant les mesures pour les paliers qui ne sont pas les même que sur l’aile central. Découper ensuite les 2 pièces en CTP de 3mm qui servent à entraîner les 2 volets D+G, ouvrir les encoches avec une scie à découper et les coller. Mettre à niveau l’encoche de 1,5mm x 15mm et essayer que la pièce de laiton passe sans problème (image 4). Faire une encoche de 5mm de large au début du volet, en coupant le tube laiton de manière à pouvoir mettre 1 écrou M3 pour l’empêcher de sortir, et faire aussi une encoche de 5mm dans la bordure de l’aile pour passer la tige filetée. Laisser sortir la tige de 3-4mm de l’autre côté du volet.

Maintenant il faut explorer l’aile centrale pour mettre le servo qui va articuler le tout (image 3). En passant par le trou du bord de l’aile centrale avec une CàP, on mesure jusqu’à la nervure environ 248mm ; repérer la nervure avec une épingle ainsi que le longeron, puis agrandissez le trou pour mettre un servo de 56x21mm. Faire un montage en collant du CTP 6mm contre la nervure et le longeron, de manière à faire comme une boîte qui emprisonne le servo (image 5) , le câble sortant à l’intérieur de l’aile, et fixer le avec 4 vis Parker. Maintenant si vous ne posséder pas de grand levier à fixer sur votre servo, il faut en confectionner avec du circuit imprimé de 1,5-2mm selon le dessin (image 6) , puis le visser avec du M2, coller époxy rapide, sur 1 levier rond de 20mm de diamètre. Il faut ensuite découper dans du CTP 3mm un grand levier de commande selon dessin, car il doit avoir une grande course. Le coller sur le support en lui faisant une patte, et percer 2 trous de 3mm pour le fixer sur le volet avec 2 vis M3. Il faut ouvrir un trou dans l’aile centrale, pour qu’on puisse introduire le levier et son support, voir dessin, de manière que le volet soit bien en place et plaque bien sur l’aile. Quand tout fonctionne, vous pouvez le relier avec une CàP de M3 et 2 chapes à boule aux extrémités et fixer avec du M2 sur les leviers. Régler mécaniquement la course pour une ouverture des volets à 60 degrés au moins, ensuite régler électriquement avec votre télécommande de manière que le volet soit plaqué sur l’aile en position repos.

Mettre votre clef d’aile en place, prendre une aile après l’autre, approcher l’aile en visant l’encoche ou doit s’enfiler la pièce de laiton. Vu qu’il y a du dièdre dans l’aile, il est nécessaire de courber un peu la pièce de laiton. Au moyen d’une pince plate, courber un peu la pièce laiton de manière qu’elle s’enfile bien et coulisse dans l’encoche en plaquant bien le volet sur l’aile au repos. Idem des 2 côtés. Maintenant vous pouvez affiner votre réglage mécaniquement, en soulevant le volet central il doit entraîner les 2 autres avec si possible le même angle, ensuite procéder avec la télécommande.

Maintenant vous pouvez finir les volets en les vernissant de la même couleur que votre avion, mettre aussi un peu de peinture sur les paliers, car ils ressortent des volets. Vous pouvez utiliser le même support pour vernir vos volets des 2 faces en une fois, que celui que vous avez fait pour les laisser sécher du collage à l’époxy.

Comportement en vol :

Le fait que ces volets sont fixés sur l’intrados n’affecte en aucun cas le vol de l’avion. Pas de turbulences. J’ai règlé sur ma télécommande 2 positions d’inclinaisons. 1ère position 25° pour la phase vent arrière et 40° pour la finale. Si il y a un bon vent, j’utilise seulement 25°. Cette modification à rendu ce T6 vraiment plus sûr à l’attérissage, la vitesse en finale est vraiment faible, mais attentionil faut garder un peu de moteur.
Plans des Flaps.